Etudes

Etude sur la prévention des inondations

Une étude sur l’état des lieux des zones d’expansion des crues (ZEC) sur une partie du bassin de la Creuse et leurs aménagements est en cours de réalisation.

Cette étude a pour objectif d’accompagner les structures à compétence Prévention des Inondations dans la prise en compte et la mise en œuvre de cette nouvelle compétence. L’EPTB est maître d’ouvrage de cette étude par convention avec 7 structures à compétence PI du bassin : le SMB Petite Creuse, le SIA Sédelle Cazine Brézentine, le SMA Brenne Creuse Anglin Claise, le SMA du Bassin de la Creuse aval, le SM du Bassin de la Bouzanne, la CC Marche Berrichonne et la CA Grand Châtellerault.

L’étude confiée à l’entreprise EGIS Eau pour une durée d’un an se décompose en plusieurs étapes :

  • Identifier les zones d’expansion des crues, évaluer leurs fonctionnalités et mettre en évidence les zones à risques où se concentrent les enjeux inondations.
  • Identifier les aménagements de protection contre les inondations tels que les systèmes d’endiguement et les ouvrages écrêteurs de crue et évaluer le niveau de protection associé.
  • Définir une stratégie d’intervention et d’aménagement en matière de prévention des inondations.

Elle complète des démarches analogues initiées par la Communauté de communes Creuse sud ouest, la Communauté d’Agglomération de Guéret et le Syndicat mixte d’aménagement de la Gartempe et affluents.

Cette étude est financée par chaque structure au prorata de leur population et de leurs surfaces, et la partie ZEC (qui représentent la moitié du coût de l’étude) et à 70% par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne au titre du SAGE Creuse.

Etude sur les matières organiques

Suite à l’identification d’une nette dégradation du paramètre « matières organiques oxydables » sur le bassin de la Creuse, l’EPTB Vienne a confié, en 2017, aux bureaux d’études IDE Environnement et Oréade Brêche, une étude sur les pollutions organiques. L’objectif était d’établir un diagnostic (origines et impacts sur la qualité de l’eau du bassin versant de la Creuse) afin de proposer des pistes d’actions pour réduire ces pollutions.

L’étude s’est déroulée en 4 phases :

  • Etude bibliographique : l’analyse des données existantes sur la qualité de l’eau a permis d’identifier localement des zones subissant le plus de pressions.
  • Analyse de terrain : des prélèvements ont permis d’identifier les origines des pollutions organiques.
  • Quantification de chaque source d’apport : les quantités générées par chaque source ont été identifiées, révélant ainsi trois facteurs de pression : l’assainissement, les apports naturels des zones humides et l’élevage.
     Recommandations et priorisations d’actions sur des secteurs prioritaires : le bureau d’études a ainsi pu préconiser des actions ciblées et adaptées pour diminuer ces pollutions organiques sur les secteurs les plus concernés.

Ce travail a été poursuivi et complété en 2019 dans le cadre d’un stage qui a permis de déployer la méthodologie sur l’intégralité du bassin de la Creuse.

Phase 1APhase 1BPhase 1CPhase 2
PDF - 7.9 Mo
Rapport1A

PDF - 813.9 ko
Annexes1A

PDF - 4.9 Mo
Rapport1B

PDF - 7.9 Mo
Rapport1C

PDF - 1.4 Mo
Annexes1C

PDF - 5.1 Mo
Cartes de synthese1C

PDF - 13.6 Mo
Rapport2

PDF - 811.5 ko
Fiche (caprins_Touraine)

PDF - 1.3 Mo
Fiche (casserie_Luire)