PAPI Vienne aval : exemples d’actions

Action n°1-1 : Recensement et pose de repères de crue

Dans le cadre de l’élaboration du PAPI Vienne aval, l’EPTB Vienne a menée, pour le compte des communes concernées, le recensement et la pose de repères de crues sur le territoire. Les communes ont délégué la maîtrise d’ouvrage de cette opération à l’EPTB Vienne par le biais d’une convention.

Le travail a consisté en premier lieu à inventorier sur le terrain, l’ensemble des laisses de crues existantes sur les 11 communes du PAPI (traces de différentes natures inscrites). Ainsi 250 marques ont été recensées et les informations ont été saisies sur la plateforme nationale collaborative des sites et repères de crues en accès libre ici.

A partir de ce recensement, 54 nouveaux repères de crues normalisés visible du public ont été posés sur le territoire du PAPI.

La dernière étape de ce travail a consisté à éditer des fiches d’identification de chaque repère de crue posé mais également des fiches laisses de crue pour chaque commune.

Voici les fiches de présentations des repères et laisses de crue pour chacune des 10 communes.
PDF - 1.5 Mo
Bellefonds

PDF - 6.1 Mo
Bonnes

PDF - 3.6 Mo
Bonneuil-Matours

PDF - 1.8 Mo
Cenon-sur-Vienne

PDF - 5.4 Mo
Chauvigny

PDF - 3.7 Mo
Chatellerault

PDF - 973.7 ko
La Chapelle-Mouliere

PDF - 4.2 Mo
Naintre

PDF - 7.3 Mo
Valdivienne

PDF - 5.2 Mo
Vouneuil-sur-Vienne


Action n°1-2 : Recensement des évènements passés

Dans le cadre de la mise en œuvre du PAPI Vienne aval, l’EPTB Vienne mène, pour le compte des communes concernées, le recensement des évènements passés sur toutes les communes du PAPI. Cette action a pour objectif d’entretenir et de valoriser la mémoire des évènements passés ainsi que d’améliorer la culture du risque et l’information préventive sur les crues auprès de la population.

Concrètement, l’EPTB Vienne souhaite créer une exposition itinérante sur le risque d’inondation qui à terme, sera mise à disposition des communes du PAPI. Afin d’alimenter cette exposition itinérante et pour recueillir un panel homogène de documents visuels (photographies, cartes postales) mais également de témoignages lorsque cela est possible sur l’ensemble du territoire du PAPI, l’EPTB Vienne a organisé un appel à contribution auprès des habitants des communes.

Les communes de Châtellerault, Naintré, Cenon-sur-Vienne, Bonnes, Chauvigny et Valdivienne participent à cette démarche.

Action n°1-4 : Elaboration d’un plan de communication commun autour du risque d’inondation entre les communes du PAPI.

Dans le cadre de l’élaboration du PAPI Vienne aval, l’EPTB Vienne a menée, pour le compte des communes concernées, un plan de communication cohérent et homogène entre toutes les communes du PAPI. Les communes ont délégué la maîtrise d’ouvrage de cette opération à l’EPTB Vienne par le biais d’une convention.

Cette action résulte d’un besoin exprimé par les communes pour améliorer la diffusion de l’information sur le risque inondation. En effet, les outils actuels comme les Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) ne semblent pas suffisants pour atteindre la population, il est donc nécessaire de les repenser.

PDF - 3.6 Mo
Livret - Inondations : Adoptez les bons gestes

Ainsi, avec la participation d’un prestataire extérieur spécialisé dans l’élaboration de d’outils pédagogiques et en concertation avec les communes du PAPI, un document destiné au grand public sur les « gestes qui sauvent » en cas d’inondation a été réalisé.

Action n°5-4 : Analyse de la vulnérabilité des réseaux et définition des actions à mener pour réduire leurs vulnérabilités

Cette étude a été menée par le cabinet Mayane sous maitrise d’ouvrage de l’EPTB Vienne et s’étend sur les communes du Territoire à Risque Important (TRI) de Châtellerault à savoir : Availles-en-Châtellerault, Bonneuil-Matours, Châtellerault, Cenon-sur-Vienne, Naintré, Vouneuil-sur-Vienne.

Ce travail a été possible notamment grâce à la participation active des gestionnaires de réseaux suivant : ENEDIS et SRD (électricité), GRDF et SOREGIES (gaz naturel), ORANGE (communications fixes et mobiles), EAUX de VIENNE (eau potable et assainissement), VINCI autoroutes ainsi que la commune de Châtellerault et la Communauté d’Agglomération de Grand Châtellerault. L’étude a permis d’identifier les impacts de plusieurs scénarios d’inondation (fréquent, moyen, extrême) sur les pertes de services pour la collectivité et les effets « dominos ». A titre d’exemple pour un scénario moyen (= crue centennale), on estime qu’environ :

  • 950 abonnés vivant en zone inondable sont susceptibles de ne plus être desservis en électricité,
  • une 10aine de postes clients professionnels peuvent être impactés par des coupures d’alimentation en gaz dès lors que les installations se mettent en sécurité,
  • près d’une 30aine de postes de relèvement est située en zone inondable, en cas d’immersion des armoires électriques les postes deviennent hors d’usage, les canalisations refoulent et les eaux non traitées sont rejetées au milieu naturel,
  • un millier de lignes téléphoniques sont hors service suite à l’inondation du nœud de raccordements abonnés à Bonneuil-Matours.

A partir de ce diagnostic et afin de réduire les vulnérabilités identifiées, des actions à la fois structurelles et organisationnelles ont été déterminées, elles portent sur :

  • une meilleure connaissance des réseaux pour évaluer l’exposition des réseaux face à l’inondation (ex : mesures topographiques),
  • l’amélioration du suivi et de l’anticipation de l’évènement,
  • la mise en place d’un fonctionnement en mode dégradé ou alternatif des réseaux,
  • la protection des composants critiques exposés,
  • la collaboration entre gestionnaire.

Ces mesures visent à améliorer les capacités de résistance, d’absorption et de retour à la normale des réseaux. Elles sont complémentaires ou confondues avec des actions engagées par les gestionnaires lors d’opérations de renouvellement ou de programme d’investissement, retour d’expérience, etc.

Action n°6-2 : Identification des zones d’expansion de crues existantes et potentielles, évaluation de leurs fonctionnalités et définition d’un plan d’aménagement

Cette étude a été menée par le cabinet EGIS Eau sous maitrise d’ouvrage de l’EPTB Vienne et s’étend du barrage de Chardes à l’Isle-Jourdain (86) jusqu’à la confluence avec la Creuse soit un linéaire de 100 km.

Ce travail a permis de mettre en évidence le rôle des zones d’expansion de crue existantes (ZEC). Les principales ZEC recensées le long de la Vienne permettent d’éviter des dommages moyens annuels estimés à hauteur de 210 000 euros HT.

Des aménagements ont également été étudiés pour améliorer le volume de stockage dans les ZEC, toutefois le rapport coût/bénéfice n’est pas optimal c’est pourquoi une stratégie de protection et de gestion est privilégiée. Une typologie d’action est proposée pour mettre en œuvre cette stratégie.

PDF - 1.6 Mo
Plaquette ZEC-VienneAval - EPTB Vienne - web

Une plaquette d’information a été réalisée pour présenter les résultats de cette étude.


Haut de page

Retour